La Société sécrète des  » Kôrèdugaw « , Rite de sagesse au Mali

Le mot « Kôrèduga » est composé de deux radicaux de la langue nationale

korèduga de Tièkoungo-Koumantou

Bamanankan : kôrè, société secrète dont le but est de former l’homme accompli en relation avec l’univers, et duga, le vautour, oiseau rapace, symbole de l’inoffensivité, de la maîtrise du savoir qu’il incarne de son flair et de son acuité visuelle.

Étymologiquement, le mot « Kôrèduga » signifie donc le « Vautour du Kôrè ». En raison des symboles évoqués, le vautour et le korè, le sens profond de l’expression est une référence à l’incarnation achevée de la sagesse, à la connaissance suprême que le Kôrèduga cherche à reproduire par son habillement en haillons, et ses parures en bouquets de plumes, ailes de vautours, crânes de rats, becs d’oiseaux, coquillage d’escargots, griffes, osselets, tiges de roseaux.

korèdugaw de Koumantou

Herboriste et tradithérapeute, le « Kôrèduga » joue aussi le rôle de médiateur social.

 La « Société sécrète des Kôrèdugaw, Rite de sagesse au Mali »est vivace chez certaines communautés Bambara, Sénoufo, Minianka, Malinké, et Samogo. Le riteest classé dans le patrimoine national par Décret N°2011-236/P-RM du 12 mai 2011, et inscrit sur la Liste du patrimoine immatériel de l’humanité par Décision 6.COM 8 du 24 novembre 2011.

Korèduga de Ségou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :