Patrimoine culturel immatériel du Mali

Quinzième pays à ratifier la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, adoptée à Paris, le 17 octobre 2003, le Mali a procédé à la modification de la Loi N°85-40/AN-RM du 26 juillet 1985 relative à la protection et à la promotion du patrimoine culturel national. À la faveur de cette modification une définition du patrimoine culturel immatériel a été insérée dans le texte relu, permettant, quelques mois plus tard, le classement de biens immatériels dans le patrimoine culturel national du Mali. Il s’agit de la « Réfection septennale du toit du Kamabulon, Case sacrée de Kangaba », de la « Charte du Manden, proclamée à Kurukanfuga », du « Sanke mon, Rite de pêche collective dans le Sanké » et de la « Société secrète des Kôrêdugaw, », Rite de sagesse au Mali ». Les trois premiers de ces biens sont déjà inscrits sur la Liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO.

La réfection septennale du toit du Kamablon, Case sacrée de Kangaba, est un événement rituel au cours duquel les traditions orales sont déclamées et chantées, par les Griots de Kéla, dépositaires de l’histoire orale de l’Empire du Mali. L’événement offre également l’occasion de vider les conflits et de transmettre aux Kariw, classes d’âge, les savoirs et savoir-faire traditionnels. Ce bien immatériel contribue ainsi à renforcer la cohésion sociale et le respect mutuel au sein des communautés du Manden, tout en assurant la visibilité et la prise de conscience de leur patrimoine culturel commun.

La Charte du Manden proclamée à Kurukanfuga a été édictée au terme de l’assemblée générale que fit convoquer Soundiata à l’issue de la bataille de Kirina. Édictée sous forme de code de conduite de la vie publique adopté par les 12 (douze) personnalités (chefs de guerre, chefs des clans et alliés) présents à l’assemblée, la Charte comprend un préambule et des articles dont le nombre varie selon la version que l’on découvre. Cependant, quel que soit le nombre de chapitres et d’articles, cette règle fondamentale régissant la vie publique au Manden traite de l’entente, de l’inviolabilité de la vie et de la personne humaine, de l’éthique sociale, enfin, des principes d’administration et de préservation de la nature. L’inscription de ce bien dans le patrimoine national du Mali procède du fait qu’il accorde une grande place aux valeurs morales et au principe de bonne gouvernance.

Le Sanké mon : Rite de pêche collective dans le Sanké, a lieu chaque année, dans ville de San, Région de Ségou, au deuxième jeudi du septième mois lunaire. L’événement s’accompagne de manifestations de réjouissances populaires (chants, musiques, danses des masques) qui ont lieu avant et après la pêche collective. À la veille de la pêche, le « Maître des eaux », dans le plus grand secret, fait des sacrifices aux génies et aux esprits de la mare. Reconnu par les habitants de San comme un élément important de leur patrimoine culturel, Le Sanké mon : Rite de pêche collective dans le Sanké, est l’expression d’une vision du monde basée sur la tolérance religieuse, facilitant la transmission des connaissances et pratiques traditionnelles, ainsi que la célébration de l’unité des communautés se réunissant dans leurs différences pour célébrer leur histoire commune.

 

 

Publicités
Comments
2 Responses to “Patrimoine culturel immatériel du Mali”
  1. L’histoire de la charte du madén est intimement lié à celle de Kurukanfuga, lieu historique sur lequel la charte a été proclammé.

  2. Kurukanfuga a abribrité la cérémonie de proclamation de la charte du mandén.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :